Mon premier Retour à AGADIR

Vous √™tes all√©s r√©cemment √† Agadir? Faites-nous part de vos exp√©riences. H√ītels, restaurants, excursions, etc. : vos appr√©ciations, recommandations, mise en garde...
Postez ici vos messages et/ou questions sur l'Agadir contemporaine.

Modérateur : Raspoutine

Répondre
LOGE
Messages : 6
Enregistré le : 02 févr. 2010, 13:33

Mon premier Retour à AGADIR

Message par LOGE »

J'ai été affecté, Officier Marinier, à la Base Aéronavale de Ben Sergao d'Octobre 1956 à Octobre 1959.
Je demeurais avec mon épouse et mes 2 enfants dans les Chalets en bois dénommés "Chalets de l' Air" situés à proximité du Centre ancien d' AGADIR avant le séisme du 29 Février 1960.

53 années ont passé et je viens pour la première fois de revivre mon passé durant une semaine de ce mois de Septembre 2012, alors que j'avais 29 ans à l'époque.

De 40.000 habitants en ce d√©but de 1960, me voici dans une ville m√©connaissable d'une population estim√©e √† 700.000 √Ęmes.
Les constructions nouvelles sortent de terre comme des champignons et le tourisme roi qu'attire de nombreux et luxueux h√ītels.
Tout à changé pour moi, je suis perdu, seul la Casbah blessée et déserte domine le Pont et la ville, grande ville blanche jusqu'à
INEZGANE et AIT MELLOUL .

Après le virtuel, je fais connaissance physiquement avec Lashen ROUSSAFI , alias RASPOUTINE , un Gadéri charmant , passionné et farouchement attaché à tout ce qui touche l'ancien AGADIR pour faire revivre sa ville, intarissable sur le passé de cette jeunesse qu'il a vécu avant et durant cette catastrophe douloureuse de Février 1960.

Tr√®s aimablement, il nous a v√©hicul√© dans l'ancien AGADIR pour retrouver quelques b√Ętiments encore debout (mon √©pouse √©tait en ce temps l√† employ√©e au "Journal d' AGADIR" ). Nous sommes mont√©s √† la Casbah o√Ļ le parking sert de point de d√©part √† de courtes promenades √† dos de dromadaires pour les touristes. Nous avons fait une longue halte √† YACHECH, le village de sa naissance, un champ de ruines √† 100 %, linceul de ses 5.000 habitants. ( La nounou de nos enfants demeurait √† YACHEICH).Sur le plateau de l'ancien TALBORDJ, les d√©prav√©s de tous √Ęges d√©ambulent, ce qui fait peine √† voir.

Longue halte √©galement au Jardin Parc d'ALHAO qui recouvre l'ensemble des chalets de l'Air sur le bord de l'oued o√Ļ nous avons habit√© durant 3 ann√©es avec de merveilleux souvenirs. Il nous a conduit ensuite √† BEN SERGAO dans une habitation mitoyenne √† l'Ancienne Base A√©ro actuellement occup√©e par l' Arm√©e Royale Marocaine, pour √™tre re√ßus chaleureusement et boire le th√© √† la menthe par une famille marocaine descendante d'un super homme h√©ros de l' A√©ropostale . Logiquement et quelque peu irrit√© devant sa situation de vie mis√©rable , j'avais servi d'interm√©diaire aupr√®s des autorit√©s marocaines pour lui faire d√©livrer une substantielle aide financi√®re .

Grand merci LASHEN pour ces retrouvailles émotionnelles à mon coeur.Grand merci pour tes infatigables recherches sur ton AGADIR d'avant 1960. Grand merci pour l'aide que tu apportes si gentiment à tous les anciens Gadiris. Nous t'en sommes personnellement reconnaissants.

INCH ALLAH

Michel LOGE

Répondre